L’Empire byzantin, parfois appelé l’Empire romain d’Orient, était la continuation de l’Empire romain en Orient à la fin de l’Antiquité et au Moyen Age, lorsque sa capitale était Constantinople (l’actuelle Istanbul, fondée à l’origine sous le nom de Byzance). L'Empire est ruiné. La fin de l'Empire byzantin [modifier | modifier le wikicode] En 1261, l'Empire byzantin est réduit au Nord-Ouest de l'Asie mineure, à la Thrace, à une partie de la Macédoine, à l'Épire et à quelques villes du Péloponnèse. Enfin, après la mort de Justinien (le 15 novembre 565), l’Empire byzantin est menacé en permanence par les raids (attaques) musulmanes et ne cesse de s’affaiblir. L'armée, composée de nombreux mercenaires mal … En tant que facteurs internes je dirai la richesse de l’Empire, suivi par le grand schisme de 1054 qui sépare les Eglises de l’Occident et d’Orient. Il fait rassembler toutes les anciennes lois romaines en un seul Code qui porte son nom. Les succès de Charlemagne ne doivent pas faire oublier la fragilité de son œuvre. Trace écrite : L’Empereur se considère d’abord comme un Romain. Face aux États musulmans et à l'Empire byzantin, l'Occident apparaît comme un monde pauvre et peu développé. L'Empire byzantin . L'empire byzantin, réduit à la région du Bosphore, à une partie de l'Épire, de la Macédoine et du Péloponnèse, n'est plus qu'un corps débile avec une tête énorme, Constantinople. Malgré son effondrement, l’Empire byzantin laissait un bel héritage. C’est la fin de l’Empire byzantin. 1468 LE CARDINAL BESSARION lègue à Venise la bibliothèque qu'il a réunie pour assurer la sauvegarde de la culture grecque. Jusqu'à la fin 1450, l'alliance des Etats européens pouvait encore obtenir certaines victoires sur Osmanen, le désaccord régnait, donc, sur la libération de l'empire byzantin qu'Osmanen en plus Konstantinopel utilisaient en avril 1453 assiéger. Au siècle suivant, sous les coups des Turcs, l'empire byzantin des Paléologue va se réduire comme peau de chagrin jusqu'à sa disparition totale. 1648-1711 « LA BYZANTINE DU LOUVRE », le premier grand recueil de … CHAPITRE QUATRIEME : La lente chute de l'Empire byzanti n. Les Byzantins, bien qu’ayant réussi à reprendre Constantinople en 1261, ne parvinrent cependant pas à reconstituer l’Empire byzantin tel qu’il était en 1204 [1].En effet, la plupart des Etats latins existaient toujours (duché d’Athènes, principauté d’Achaïe, duché de Naxos. Sainte-Sophie est transformée en mosquée. Avec la fin des conquêtes au IX e siècle, le souverain perd son autorité sur les seigneurs locaux. $ ExerciceN°4 Faire l'exercice 3 de la page 25. À la fin de la dynastie d’Héraclius en 711, l’empire s’était transformé, passant de l’Empire romain d’Orient, avec sa civilisation urbanisée et cosmopolite, à l’Empire byzantin médiéval, une société agraire dominée par l’armée et en proie à une longue lutte avec les musulmans. * Son code de lois, le Code Justinien, reprend les anciennes lois romaines. 815 : L'empire Léon V rétablit l'iconoclasme 843 : Synodikon de l’Orthodoxie qui met fin à la querelle iconoclaste 865 : Baptême du khan des Bulgares Boris à Constantinople 1453 : Disparition de L'empire Byzantin 802 : Irène destituée par le logothète genikon Nicéphore 813 : Michel I, hérité de Nicéphore, battu par les Bulgares Fin de l'Empire byzantin.